Le Trio de Clarinettes

Le Trio de Clarinettes (Angster - Foltz - Kassap)

Autour d’un instrument populaire… la clarinette, trois musiciens aux parcours atypiques confrontent leurs expériences plurielles. Dans une musique qui se forme et se transforme délibérément au-delà des frontières de genres et de styles, l’expressivité et l’énergie libre du jazz côtoie la virtuosité et l’exigence de la musique savante contemporaine, autant que l’émotion et la spontanéité jubilatoire des musiques traditionnelles.

Sur scène, les 3 intrépides clarinettistes voltigent avec humour et insolence entre l’écrit et l’improvisé… et les clarinettes de toutes tailles, tantôt bavardes, tantôt à la lisière du silence, croisent et décroisent leurs poésies au son et au rythme des musiques vivantes d’aujourd'hui.

Armand Angster

Soliste dans un répertoire qui s'étend de Mozart aux œuvres les plus récentes du XXIème siècle et à la musique improvisée, Armand Angster est le dédicataire de nombreuses pièces (Pascal Dusapin, Georges Aperghis, Franco Donatoni, James Dillon, François Bernard Mâche...) et est à l'origine avec Françoise Kubler (soprano) de l'ensemble Accroche Note qui s'impose dans les plus grandes manifestations internationales depuis de nombreuses années. Il joue en soliste avec Music Project (Londres), l’Orchestre Philharmonique de Radio France, New Ensemble (Amsterdam), Ensemble Recherche, Carme Di Milano, Ensemble Alternance (Paris), Ensemble de L'Itinéraire, SWF Baden Baden... Il fonde le 1er trio de clarinettes avec Louis Sclavis et Jacques Di Donato et participe à l’aventure de Passagio avec Jean Paul Céléa, François Couturier, Wolfgang Reisinger et Françoise Kubler. Il pratique également les musiques improvisées à l'occasion de projets mixtes écriture/improvisation qui lui permettent de jouer avec Barre Philips, Paul Lovens, Pascal Contet, Carlo Rizzo, Eric Watson, Wolfgang Fuchs... Il enregistre de nombreux disques pour Accord, Etcetera, RCA, FMP Berlin, Ades, Naïve, MFA, Salabert Actuel, ENJA, l'Empreinte digitale, Universal.

Sylvain Kassap

Sylvain Kassap est un de ceux qui comptent sur la scène du jazz européen où il se produit depuis 1976 aux côtés des plus grands (Michel Portal, Louis Sclavis, Henri Texier, John Surman, Barre Philips, Sam Rivers, Steve Lacy, Evan Parker, Bernard Lubat...).

Parallèlement il interprète comme soliste ou dans divers ensembles le répertoire moderne et contemporain de la clarinette et crée des oeuvres de compositeurs tels que Bernard Cavanna, Jacques Rebotier ou François Rossé... Compositeur principalement autodidacte, il a écrit depuis le début des années 80 une quarantaine de musiques pour le théâtre, le cinéma, la danse ou latélévision. Au cours des années 1990, par envie, par choix, et pour répondre aux demandes de solistes (la harpiste Hélène Breschand, le tubiste François Thuillier, le saxophoniste Jean Pierre Baraglioli…) ou d'ensembles (Ars Nova, Alternance, Laborintus, l'Ensemble de trompettes de Paris, Sextuor Baermann…).

Il développe une écriture plus contemporaine; dans un premier temps influencée par Luciano Bério et Franco Donatoni, puis plus personnelle. Il a enregistré avec ; Sam Rivers, John Greaves, Claude Barthélémy, Pierre Bensusan, Ricardo Del Fra, Eddy Louiss, Guesh Patti, Jacques Mahieux, Okay Temiz, Gunter Sommer, Sapho, Anthony Ortega, les ensembles ARS Nova & Laborintus... et publié une douzaine de disques sous son nom.

Jean-Marc Foltz

Jean-marc Foltz s’impose depuis quelques années comme une voix singulière dans la filiation des clarinettistes. Adepte des croisements et des chemins de traverses, il choisit de se confronter d’abord aux compositeurs vivants pour remonter ensuite le cours de l’histoire. À partir de 1988 il collabore régulièrement avec Accroche Note ; en 1992/93 il devient soliste de l’ensemble Musikfabrik NRW à Düsseldorf puis travaille pendant deux ans avec l’Ensemble InterContemporain. Il développe ensuite des projets originaux sous son nom, participe à la création de United Instruments of Lucilin à Luxembourg et collabore avec l’ensemble Alternance. Avec le Grand Lousadzak de Claude Tchamitchian, l’année 2000 marque un tournant dans sa carrière qui s’oriente alors plus vers le jazz, les musiques improvisées et la rencontre avec des musiciens traditionnels. Engagé dans des collaborations privilégiées à long terme, il travaille avec Stéphan Oliva et Bruno Chevillon, Bill Carrothers et Matt Turner, Sébastien Boisseau et Christophe Marguet, Araik Bartikian et Keyvan Chemirani. À partir de 2005 il développe ses propres compositions en trio et en quartet et fonde Le Trio de clarinettes avec Armand Angster et Sylvain Kassap. Sa discographie compte une trentaine d’enregistrements.