GRASSIAN Stanislas

Comédien et metteur en scène

Il se forme dès l'âge de 17 ans à l'École des Arts du Spectacle à Sarlat, puis au Théâtre de la Vache Cruelle à Périgueux où il travaille sous la direction de Pierre Orma. Il poursuit sa formation à Paris au sein de l'École du Théâtre des Embruns, puis à l'Ecole Internationale de mimodrame Marcel Marceau. Il travaille plusieurs années avec la Compagnie du Théâtre en Partance où il interprète, sous la direction de Samir Siad et Valérie Aubert, les rôles de Sganarelle dans Dom Juan et dans Le Médecin malgré lui de Molière.

Il joue alors dans La Vagabonde de Colette, les écrits de combats de G. Bernanos puis une vingtaine de pièces d’auteurs tels que F. Pessoa et M. L. Fleisser. E. Labrusse, Voltaire, Racine, J. Prévert, S. Jaubertie. En juillet 2001, il rencontre Jean-Claude Penchenat dans le cadre del'A.R.I.A. en Haute Corse et participe à la création d'Un homme exemplaire de Carlo Goldoni. Il participe à la pièce de J. Giraudoux La Folle de 
Chaillot, mise en scène de F. Rancillac.

Au sein de la Compagnie CoBuffo Théâtre , Il adapte et met en scène une création originale Fernando Pessoa, mort d’un hétéronyme d’après les textes de Fernando Pessoa (plus de 50 représentations à Paris et en Province en 2003), Le Monde comme il va de Voltaire, Le bâteau ivre d'A. Rimbaud et Le cauchemar de Narcisse (création muette). Au sein du Collectif Hic et Nunc, Il adapte et met en scène Le Songe de l’Oncle de Fédor Dostoïevski (La Cartoucherie et Théâtre du Sorbier 2007), et il met en scène les pièces contemporaines …alias, le bonheur de Ludovic Longelin (La Cartoucherie - 2008), Les Falaises de Stéphane Jaubertie (La Cartoucherie et Théâtre du Sorbier 2007).

Stanislas Grassian a également développé des activités de comédien au cinéma : le rôle principal dans Commerce équitable, un film de Dominique Robert, Le trésor des silences, réalisé par Linda Arzouni, ainsi que des court métrages : La bombe, réalisé par Stéphane Kot, Outlin’g écrit et réalisé par Damien Priolet, Kevin, réalisé par Frédéric Mousseau. D’autre part, on a pu le voir à la télé dans Éliane, réalisé par Caroline Huppert, Rose et Val réalisé par Didier Le Pêcheur, Le clan Pasquier réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe, et Les Innocents réalisé par Denis Malleval.

Stanislas Grassian enseigne également le théâtre corporel à l’école pluridisciplinaire des Arts de la scène, à Paris, sous la direction artistique de Guy Shelley. Depuis 2007, il est également coorganisateur du festival Un Automne à Tisser au Théâtre de l’Epée de bois – Cartoucherie.