HUGON Martial

Clarinette

Après ses premiers pas de musicien à l’école de musique de Saint-Flour (Cantal), il poursuit ses études musicales au Conservatoire à Rayonnement Régional de Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) où il obtient la Médaille d’Or dans les classes de clarinette, formation musicale et musique de chambre.

Parallèlement, il intègre l’Orchestre Symphonique des Dômes comme clarinette solo, puis plus tard comme clarinettiste basse. Il travaille alors avec Gilles Raynal (chef d’orchestre de l’O.S.D., compositeur et professeur d’écriture) l’harmonie, le contrepoint, la fugue et la direction d’orchestre.

Sa rencontre à Paris avec Roland Simoncini (Orchestre National de France) lui suscite l’attrait pour la pédagogie, et lui permet par ailleurs d’intégrer le Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris où il travaille avec Richard Vieille (Orchestre de Paris) et Jérôme Verhaeghe (Opéra de Paris), avec lesquels il obtient le Prix d’excellence de clarinette.

Il aura alors l’occasion de participer à différents concerts en soliste (semaine de musique contemporaine à Cournon d’Auvergne), en musique de chambre (trio d’anches, quintette à vent) ou en orchestre (Orchestre d’Auvergne et Michel Legrand), Orchestre Universitaire de la cité internationale de Paris, Orchestre Léon Baroin).

C’est avec Jean-Marc Volta (clarinette basse solo à l’Orchestre National de France) au Conservatoire du XIIIème arrondissement de Paris qu’il découvre la clarinette basse et obtient dans sa classe le 1er Prix de la ville de Paris de clarinette et de clarinette basse.

Régulièrement invité dans différents orchestres (Ensemble Orchestral de Paris, Orchestre Colonne, Orchestre Pasdeloup, Orchestre de Picardie…), il est membre de l’Orchestre Ad’ Lib et aime varier les projets musicaux.

Titulaire du Diplôme d’Etat et du Certificat d’Aptitude de professeur de clarinette, il enseigne au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Romainville (93).