Quatuor Arta Balarta

Quatuor Arta Balarta

"Les musiciens d'Arta Balarta vous convient avec la passion qui les caractérise à un périple musical alliant les œuvres incontournables du quatuor à cordes et des musiques sud-américaines emblématiques ou inédites dans l'univers du quatuor à cordes. Cette pérégrination, rythmée de surprises mais aussi de propos éclairant les œuvres, propose un moment unique de partage entre les musiciens et le public."

Extrait du site web: "Animés par une envie irrépressible de partage et d'aventure, les Balartiens d'Arta Balarta ont décidé de prendre la route, ensemble. Les rencontres, les heures partagées à jouer un répertoire de plus de deux siècles d’œuvres magistrales, les détours et escales sur d’autres continents, les fous rire, les moments de doute aussi, dessinent jour après jour ce voyage dont la destination importe moins que les chemins qu'il emprunte. Avec comme seuls bagages, la musique -l'alma mater- et l'amitié." "

Arta Balarta": (A l'). F. Au hasard, à l'aventure.


Vera Markovitch, violon

Vera Markovitch enseigne le violon au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Saint-Etienne depuis 2002. C’est à 9 ans qu’elle a emmené son instrument à la découverte de ses émotions, cherchant le son au fond de ses cordes et vibrant aux harmonies de répertoires variés.

Elle est entrée au C.N.S.M.D de Lyon en 1995 dans la classe de Peter Csaba, puis dans celle de Pavel Vernikov. Elle y obtient le D.N.E.S.M en 1999.

Elle se produit depuis longtemps dans plusieurs formations de musique de chambre (de la sonate au quintette) et plusieurs orchestres sur la région lyonnaise.

Elle a toujours donné une place importante au quatuor, notamment en tant que premier violon du quatuor Amalia jusqu’en 1995, dans le festival “Musiques en Voûtes“ . Premier violon du quatuor Arrezzo ensuite, elle effectue une tournée de concerts en France. Son amour pour cette formation la conduit dans l’aventure d’Arta Balarta en 2015.

Elle a élargi son répertoire au tango argentin, ayant sillonné les routes d’Europe pendant plusieurs années avec le groupe Roulotte tango.


Mehdi Al-Tinaoui, violon

C'est à la Haute école de Musique de Genève que Mehdi Al-Tinaoui obtient son diplôme d'études supérieures avec mention en 2006, après avoir reçu les conseils de grands violonistes et pédagogues tels que Claire Bernard, Alexis Galpérine, ou encore Marie-Annick Nicolas.

Depuis il s'est produit très régulièrement au sein de grandes formations dont l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Opéra de Lyon et l'Orchestre de Chambre de Genève.

Toujours en quête de nouvelles expériences, Mehdi intègre en 2009 le collectif Roulotte tango, au sein duquel il se perfectionne dans l'interprétation du tango argentin, et découvre la richesse des musiques populaires d'Amérique latine. Les diverses formations du collectif l'amènent ainsi à se produire dans toute l'Europe, ainsi qu'en Argentine.

Durant ses études, c'est probablement sa rencontre avec Gabor Takacs-Nagy qui fait germer en lui la passion du quatuor à cordes, formation qui garde aujourd'hui une place particulière à ses yeux. Ce n'est donc pas tout à fait par hasard s'il se lance à l'aventure au sein d'Arta Balarta en 2015...


Aurélie Métivier, alto

Formée au C.N.S.M.D de Lyon auprès de Jean-Philippe Vasseur, puis à la H.E.M de Genève (Suisse) auprès de Florence Malgoire, Aurélie Métivier est titulaire de deux masters d’interprétation l’un en alto, l’autre spécialisé en pratique des instruments historiques.

À l’aise sur instruments de toutes époques, elle s’intéresse au répertoire ancien comme contemporain, savant ou populaire, et est membre titulaire ou invitée d’ensembles d'esthétiques et formations variées, allant du trio à l’orchestre symphonique.

La musique de chambre en particulier tient une place importante dans ses activités musicales. Elle a pu étendre ses connaissances notamment auprès de Pascal Robault, puis avec le quatuor Manfred et le quatuor Debussy; et se produit régulièrement avec différents ensembles de chambre.

Musicienne polyvalente, elle accorde également une grande importance à la pédagogie puisqu’après l’obtention d’un DE et d’un CA d’alto, elle enseigne l’alto et la musique de chambre dans plusieurs institutions.


Pascal Jemain, violoncelle

Formé auprès d'Yvan Chiffoleau au C.N.S.M.D de Lyon et après avoir obtenu un Premier Prix mention très bien, Pascal Jemain se perfectionne ensuite auprès de Janos Starker et Gary Hoffman.

Membre de l'Orchestre des Jeunes de l'Union Européenne, il y fait des rencontres déterminantes: Carlo Maria Guilini, Mstislav Rostropovitch, Bernard Haitink, Maria Joaro Pires, Vladimir Askhenazy ou encore Martha Arguerich.

Il rejoint ensuite l'Orchestre National des Pays de Loire (1994 à 2002), et se forme au sein de Pro Quartett auprès des membres des Quatuors Amadeus, Smetana et Orlando. Titulaire d'un Master de pédagogie et engagé dans une approche artistique éclectique, il se consacre désormais à ses activités de chambriste et de pédagogue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint Etienne (42).