Jeudi 7 Août 2014

Villard-de-Lans, maison du patrimoine, 18h30
Inauguration du Festival
La flûte à l'opéra

Thierry Boiteux, Franck Masquelier - Flûtes

La composition de fantaisies brillantes ou d’arrangement d’airs d’opéra célèbres est un genre très apprécié depuis le début du 19ème siècle. Et ceci pour deux raisons distinctes : celle-­‐ci donnait à des compositeurs moins talentueux accès à un succès immédiat auprès d’un public d’airs connus. D’autre part, il faut tenir compte du fait qu‘en une période sans moyens de communication, l’arrangement était la meilleure façon de diffuser la musique : transcrire par exemple les airs favoris d’un opéra connu en les adaptant à un ensemble instrumental plus accessible était la meilleure façon de se faire jouer.

De par son rôle secondaire dans le répertoire classique, la flûte a été souvent considérée au 19ème comme un instrument capable d’accomplir des prouesses virtuoses et servant plutôt à interpréter des mélodies sentimentales plutôt que de la musique sérieuse. Le répertoire comporte de ce fait pas de fantaisies, variations et autres pots-­‐pourris.

De ce fait, la Flûte enchantée de Mozart et Carmen de Bizet (par ailleurs l’opéra le plus joué) sont deux des opéras les plus arrangés depuis leur création. Thierry Boiteux et Franck Masquelier feront partager leur passion de cette musique dans le cadre intimiste et chaleureux de la maison du patrimoine.

Par ailleurs ce concert sera commenté par les artistes, et servira également de présentation de la programmation du Festival. Un cocktail suivra ce concert.

 

  • Georges Bizet (1838 - 1875) Choeur des gamins, extrait de Carmen
  • W.A Mozart (1756 - 1791) : airs extraits de La flûte enchantée
  • W.A Mozart (1756 - 1791) : airs extraits de Cosi fan tutte
  • Gioachino Rossini (1792 - 1868) : airs extraits du Barbier de Séville
  • Piotr-Illitch Tchaïkovsy (1840 - 1893) : duo de l’acte I, extrait d’Eugène Onéguine
  • Giuseppe Verdi (1813 - 1901) : Brindisi extrait de La Traviata
  • Richard Wagner (1813 - 1883) : O star of eve, extrait de Tanhäuser